PC-optimise.com Contacter l'administrateur
Thème :
Pages lues : 1091964 - Visites : 953470 
Modifications sur le site :
  • 11/04/2010 : Modification des scripts CSS
  • 31/03/2010 : Suppression du Javascript dans le menu principal
  • 24/04/2008 : Mise en plage de dons via PayPal

Réduire les nuisances sonores

Page mise en ligne le 20/04/2008 - Mandorlo F.
Imprimer le document
Imprimer
Recommander le document à quelqu´un
Recommander
Faire une remarque
Des remarques ?

Sommaire :
  1. Qu´est-ce que le tuning "Silence" ?
  2. Ventilateurs : comment les choisir, comment les contrôler
  3. Modifier son boitier
  4. Choisir et améliorer un dissipateur
  5. Mémoires / Chipset / Mosfet
  6. Disque dur, lecteurs/graveurs optiques
  7. Résultats

5. Mémoires / Chipset / Mosfet

Cas des barrettes mémoire

Dissipateurs

Physiquement, les dissipateurs des barrettes mémoire ne peuvent être efficaces pour les raisons suivantes :

  1. entre les puces et le dissipateur, on introduit nécessairement une résistance thermique, d´autant plus importante que le dissipateur n´est pas parfaitement plaqué sur TOUTES les puces (ce qui est mécaniquement très difficile)
  2. avec le cuivre, on a une très bonne conduction thermique (point positif)
  3. la convection thermique n´est pas vraiment plus efficace, car la surface augmente peu (au mieux, elle double...), et il faut qu´elle compense les pertes introduites par le contact puces/dissipateur.

Au final, les dissipateurs classiques (voir ci-dessous) qu´on trouve en standard sur les barettes restent peu efficaces. Si on veut vraiment refroidir, il faut des ailettes ou de la convection forcée! Si les constructeurs en mettent, c´est avant tout pour l´esthétique.

Exemples de dissipateur pour barrette mémoire

Exemples de dissipateurs pour barrette mémoire : seule le modèle de droite est plus efficace, mais il risque de bloquer les ports voisins

Tout comme les dissipateurs pour processeurs, on trouve désormais des dissipateurs efficaces à Heatpipes, comme par exemple le Thermaltake Spirit RS et le Thermalright HR07. Par contre, il ne faudra pas compter mettre 4 barettes sur la carte mère...

Thermaltake Spirit RS et le Thermalright HR07 : des dissipateurs à priori très efficaces

Thermaltake Spirit RS et le Thermalright HR07 : des dissipateurs à priori très efficaces

Il faut cependant veiller à la qualité du montage, et éviter les résultats comme la photo suivante.

Exemple de montage perfectible

Exemple de montage perfectible : le contact avec les puces laisse à désirer

Ventilation

Les barettes ne sont pas toujours bien placées pour profiter du flux d´air du boitier car souvent placées au niveau des lecteurs optiques. Dans le cas d´overclocking poussés, ou de barettes ayant tendance à chauffer (comme celles avec des puces TCCD). Une solution simple consiste à ajouter un ventilateur à proximité de ces dernières.
Comme d´habitude, on baniera les petits ventilateurs de 40mm , comme notamment ceux de l´Evercool EC-MNC-E ou encore du Thermaltake Cyclo. On pourra par contre utiliser deux ventilateurs 80 mm reliés l´un l´autre par des colliers flexibles, comme le montrent les images suivantes, et monter le tout avec des élastiques, pour éviter de transmettre les vibrations. Evidement, inutile de faire tourner les ventilateurs à pleine vitesse ! On pourra prendre par exemple des TM8 qui ont une sonde de température.

Assemblage de 2 TM8 : on peut jouer du fer à souder pour coupler les ventilos

Assemblage de 2 TM8 : on peut jouer du fer à souder pour coupler les ventilos

Montage des ventilateur dans un Super Lanboy

Montage des ventilateur dans un Super Lanboy

N´ayant pas de sonde de température pour mesurer la température des barettes, il a fallu se contenter d´une mesure "subjective". Sans les ventilateurs, les barettes (4 x 3200 XL @ 2-2-2-5-8, 2.55V) sont brulantes. Désormais, on peut les toucher sans soucis : elle ne sont pas plus chaudes que le ventirad du CPU (donc en dessous de 55°C).
Autre avantage, la température du chipset peut s´arranger : le gain dû à ces ventilateurs est de l´ordre de 3°C, et profite certainement à mieux refroidir la carte mère en général, et donc les étages de puissance.

Le chipset

Tout comme les dissipateurs de processeurs, on trouve de nombreux modèles à Heat Pipes : certains sont même suffisament performants pour fonctionner en passif, en fonction du chipset de la carte mère.
Les principales contraintes seront avant tout le choix de la géométrie du dissipateur, car ceux ci sont souvent volumineux, à proximité du CPU, du GPU et de la RAM.
Sur la photos plus haut, on distingue un Thermalright HR05, qui passe vraiment près du Thermalright SI120 et de la cate graphique.

Les transistors de puissance

Il peut être utile de refroidir l´étage d´alimentation du processeur, en cas d´overclocking. Par contre, il faudra faire à la carte ! On peut découper un dissipateur et coller des morceaux sur les composants de puissance, ou avoir la chance d´avoir une carte mère dont il existe des waterblocks dédiés.

Page précédentePage suivante

Avez-vous apprécié l´absence de publicité sur ce site ?
La publicité est utilisée sur les sites internet pour financer les frais d´hébergement et de fonctionnement. PC-Optimise préférant que ses lecteurs ne soient pas importunés par ces contenus non désirés, c´est un système de dons qui a été mis en place, le reste des dépenses restant à la charge de l´auteur. Si vous avez apprécié, vous pouvez donc contribuer à travers un don via PayPal.


Copyright©PC-optimise.com (mis en ligne le 8 mai 2006) - Webmestre : Mandorlo F.
Page générée en 0,0024s