PC-optimise.com Contacter l'administrateur
Thème :
Pages lues : 1153435 - Visites : 1008868 
Modifications sur le site :
  • 11/04/2010 : Modification des scripts CSS
  • 31/03/2010 : Suppression du Javascript dans le menu principal
  • 24/04/2008 : Mise en plage de dons via PayPal

Informatique et écologie : les bons gestes !

Page mise à jour le 24/04/2008 - Mandorlo F.
Imprimer le document
Imprimer
Recommander le document à quelqu´un
Recommander
Faire une remarque
Des remarques ?

Sommaire :
  1. Introduction
  2. Choix des CPU - sous voltage & underclocking
  3. Choix des GPU & underclocking
  4. Choix des autres composants
  5. Les gestes simples - Conclusion

3. Choix des GPU & underclocking

Cartes à fréquences fixes

Elles aussi sont constituent un gouffre en consommation électrique, et elles aussi sont désormais dotées d´une gestion d´économie d´énergie. Cependant, les fréquences de fonctionnement sont souvent peu modifiées et largement trop hautes pour les applications du quotidien. Une solution simple pour diminuer la consommation de la carte video consiste à charger un profil avec des fréquences largement revues à la baisse et de changer de profil au moment nécessaire (jeux, décodage HD).

Pour les cartes ATI et NVidia, on pourra utiliser Atitool en respectant les points suivants :

  • la fréquence de la mémoire ne doit pas être divisée par plus que 2
  • la fréquence de la puce doit être supérieure à la fréquence de l´interface utilisée, à savoir 66 MHz pour l´AGP et 100 MHz pour le PCI-e. Pour faire simple, on ne descendra donc pas en dessous de 130 et 200 MHz respectivement.
  • le profil correspondant au sous-fréquençage (UnderClocking) doit être chargé par défaut.
Atitool : créer un profil UnderclockingAtitool : charger un profil au démarrage

Atitool : créer un profil Underclocking et le charger à chaque démarrage

Pour une X850 XT (540/540), le passage à 160/250 permet de diviser la consommation de la carte par 2-3 lorsque cette dernière est peu sollicitée.

On notera que Nvidia s´intéresse particulièrement à la consommation en proposant l´Hybrid SLI qui consiste à utiliser une solution graphique intégrée au chipset lorsque les besoins en affichage sont réduits. Lorsque l´affichage requiert davantage de performance video, la carte graphique, nettement plus gourmande, prend le relais.

Nota Bene

Si on utilise la mise en veille prolongée, il semble que les fréquences ne sont pas conservées. Il faudra relancer atitool pour les corriger.

Cartes à fréquences variables

Tout comme les processeurs, les cartes video commencent à pouvoir fonctionner à différentes fréquences selon l´utilisation qui en est faite (série HD3xx0 chez ATI entre autre). Cependant, pour changer ces fréquences, il est nécessaire de modifier le BIOS de la carte video.
A titre d´exemple, nous allons nous baser sur une HD3850 AGP de powercolor et décrire la démarche.

NB

Ces manipulations peuvent rendre HS la carte video de façon quasi irrémédiable et met fin à la garantie de la carte. Une machine STABLE est indispensable.

Dans un premier temps, il faut s´assurer de la stabilité de la carte video aux fréquences désirées. Pour cela, on pourra se contenter d´un underclocking avec les outils précédents, en se forçant à travailler en mode 3D (un jeu notamment) : en effet, les logiciels comme Atitool ne modifient que la fréquence 3D.
Dans un second temps, il faut extraire le BIOS de sa propre carte video, avec ATIWinFlash par exemple, et cliquer sur charger l´image pour copier le BIOS sur le disque dur. On veillera alors à mettre de coté une copie non modifiée.

WinFlash : sauvegarder son BIOS

WinFlash : sauvegarder son BIOS

Dans un second temps, on modifie les fréquences de fonctionnement (après s´être assurée de la stabilité, rappelons-le) avec ComputerBase ATi BIOS-Editor:

  • Boot-Up clocks : ce sont les fréquences au démarrage du PC
  • 2D Clocks : ce sont les fréquences en mode 2D
  • Low 3D Clocks : ce sont les fréquences en mode 3D, lorsque la carte reste peu sollicitée
  • High 3D Clocks : ce sont les fréquences en mode 3D, lorsque la carte est fortement sollicitée
  • UVD : ce sont les fréquences lorsque la carte décompresse de la HD

On charge le BIOS précédement récupéré en faisant File>Open Original BIOS, et on modifie les fréquences. Attention cependant, on peut aussi modifier les tensions d´alimentations... Comme pour les processeurs, on peut diminuer fortement la consommation, mais si l´affichage ne peut plus se faire, ce sera trop tard !

ComputerBase ATi BIOS-Editor : Modification des fréquences (faire survoler la souris)

ComputerBase ATi BIOS-Editor : Modification des fréquences (faire survoler la souris)

On sauvegarde alors le BIOS modifié sous un autre nom (File>Save modded BIOS as), puis on le charge avec ATIWinFlash. Cette fois, il s´agit de remplacer le BIOS de la carte video (via Enregistrer) : c´est l´étape la plus cruciale pendant laquelle il ne faut surtout pas de coupure électrique.
Le tableau ci dessous donne les gains en consommation par rapport aux réglages d´usine de la carte video.

BootUp2DClocks - Low 3D ClocksHigh 3D ClocksUVD Clocks
Consommtion sur le GPU- 75 %- 43 %+ 21% -
Consommation sur la mémoire- 46 %- 46 %+ 21%-

En considérant que la consommation provient essentiellement de la mémoire et du GPU, on réduit donc d´au moins 45% la consommation de la carte video lorsque celle-ci est peu nécessaire ! En contrepartie, sous les jeux, on a poussé un peu la carte de sorte à garantir de meilleures performances, ce qui se traduit par 21% de consommation en plus.

NB

Pour la tension du GPU (VCore), on peut diminuer la valeur pour réduire la consommation, mais si on descend trop, la carte ne marchera pas, rendant impossible la restauration du BIOS (à moins d´utiliser un script... uniquement pour les utilisateurs très avertis).

Comment choisir ?

Concernant le choix de la solution graphique, on retiendra :

  • qu´il faut adapter la solution graphique à ses besoins : inutile d´utiliser une carte dédiée pour une utilisation bureautique (surf, tableurs, traitement de textes, présentations...). Une carte intégrée fait ici parfaitement l´affaire, même sous VISTA.
  • que globalement, le SLI et le crossfire ne trouvent d´intérêt que si avec deux cartes on peut obtenir plus de performances qu´avec une seule. Ainsi, le SLI de deux cartes milieu de gamme se montre généralement bien plus gourmand qu´une seule carte plus haut de gamme, à performances équivalentes. Le passage d´une carte à deux cartes, impose souvent le changement de l´alimentation pour un modèle plus puissant...
  • que certaines cartes ont tendance à peu consommer à performances équivalentes (c´est le cas actuellement des ATI HD 38x0 et des GeForce 9600)
Page précédentePage suivante

Avez-vous apprécié l´absence de publicité sur ce site ?
La publicité est utilisée sur les sites internet pour financer les frais d´hébergement et de fonctionnement. PC-Optimise préférant que ses lecteurs ne soient pas importunés par ces contenus non désirés, c´est un système de dons qui a été mis en place, le reste des dépenses restant à la charge de l´auteur. Si vous avez apprécié, vous pouvez donc contribuer à travers un don via PayPal.


Copyright©PC-optimise.com (mis en ligne le 8 mai 2006) - Webmestre : Mandorlo F.
Page générée en 0,0269s