Retourner sur le site
Source : PC-optimise.info
Date d´impression : 13/11/2019 (10:11:49)

Galerie commentée

Page mise à jour le 05/02/2007 - DayWalker, Aile Noire et Ecureuil

Sommaire :
  1. Présentation
  2. La machine de l´auteur du site : DayWalker
  3. La machine de Aile Noire (le frère)
  4. La machine de Ecureuil (la belle soeur)

1. Présentation

Les auteurs

Dans cette partie, je (Mandorlo F.) laisse aussi la parole à 2 de mes proches, qui eux aussi ont modifié leurs PCs. Et pour des questions de parité, il y a tout de même une fille ! Non, en fait, c´est plutôt que nous sommes 3-4 à passer plus ou moins de temps avec nos machines qui nous servent en priorité pour nos études ou nos activités professionnelles. Bref, ce sont des machines qui servent à travailler... et à jouer, dans des conditions différentes selon les exigences de chacun ! Régulièrement, ce sont quelques bonnes parties en réseau LAN que nous disputons entre nous. Les vacances d´été sont donc une occasion assez sympathique pour pratiquer les bastons sous Warcraft III. Notre première LAN s´est déroulée en 2004 dans le garage des parents, sur l´établi de bricolage, entre les outils !

Notre première LAN en août 2004... ... et deux ans peu plus tard !

Notre première LAN en août 2004, et deux ans peu plus tard !

Deux ans plus tard, nous nous déplaçons davantage avec des portables, par commodité puisque nous n´habitons plus les mêmes régions...

Les objectifs

Tout d´abord, aucune des machines présentées dans cette section ne comblera les amateurs de tuning artistique, étant donné qu´il ne s´agit pas de notre domaine de prédilection. Non, dans cette partie, ce seront des machines modifiées dans le but de réduire les nuisances sonores, si possible à moindre frais.
Les amateurs de Water-cooling ne trouveront pas non plus leur bonheur ici : les solutions retenues sont toutes basées sur l´air-cooling. En effet, hormis les processeurs Intel à base Prescott dissipant nettement plus de 100W, il n´est pas nécessairement utile d´investir dans de tels procédés. Comme déjà mentionné en section Silence, un watercooling nécessite une pompe (plus ou moins bruyante) et des ventilateurs (en général) pour refroidir l´échangeur thermique : pour de bonnes performances (à la fois acoustiques et thermiques), ce n´est plus du tout le même coût !

Les machines

La base des machines présentées a au moins 2 ans pour chacune d´elles. Bien sûr, ces machines ont évolué depuis leur achat et pour certaines, seul le couple CPU/Motherboard est d´origine ! Ces machines restent, surtout pour les 2 premières, largement assez puissantes pour obtenir un niveau de confort acceptable pour le jeu.
Le lecteur pourra noter que certaines machines sont orientées overclocking et d´autres (plutôt les filles) vers le silence à l´état pur, avec un sous voltage d´un maximum de composants. Globalement, la machine de Ecureuil est la plus silencieuse, avec un sous-voltage de tous les éléments, un boitier (noname) particulièrement modifié pour amortir les nuisances sonores.
Côté processeurs, deux machines sont au coude à coude en terme de dissipation thermique : mon PIV 2.4C@3.012 et l´athlon XP 2100 (133 x 13) @ 203 x 11 de Aile Noire, tous deux à 100W environ. Ces deux machines sont couplées à des cartes graphiques aux consommations assez proches : respectivement Asus X850 XT (520-540)@576-588 MHz et 9800 Pro 128 Mo (379-339) @390-369 MHz. Cependant, la X850 offre un avantage certain en 2D, avec une gestion de l´énergie nettement plus efficace, et donc une consommation moindre.
A noter que sur ces différentes machines, une seule est à base Intel.

2. La machine de l´auteur du site : DayWalker

Histoire de la machine

Une machine qui date un peu (2003)...

A la base, il s´agissait d´un boitier noname avec une alim 480 W (qui a rendu l´âme depuis), 512 Mo de RAM et une 9600 Pro de 128 Mo. Le stockage était alors de 120 Go. Du classique au premier prix pour l´époque. Par contre, j´avais volontairement investi dans LA carte mère du moment, avec d´excellents tests, dont un sur X86-secret.com, à savoir une P4P800 Deluxe. J´envisageais déjà d´avoir à effectuer du multi-tâche et l´arrivée des P4 avec HyperThreading était providentielle. J´ai donc délibérément investi dans le plus petit modèle, pour des raisons de prix (240 € à l´époque), mais aussi dans l´idée de l´overclocker. Naturellement, je me suis fait la main en OC sur cette machine : il s´est avéré que le 2.4C pouvait tourner parfaitement à 3GHz ! J´avais donc un processeur plutôt véloce, avec une bonne carte mère. J´ai aussi rapidement compris que pour travailler efficacement sur un PC, il est préférable que ce dernier ne soit pas très bruyant... et cela n´allait pas avec mon ventirad qui montait en régime avec la fonction QFan activée. J´ai donc attaqué les modifications de mon boitier Noname en améliorant la ventilation et en ajoutant de la mousse, et j´ai commencé à ajouter des pièces pour refroidir efficacement la machine. Un Zalman CNPS 7000 a alors pris place dans la machine, puis un VGA Silencer, des ventilateurs additionnels... Les résultats ont été très satisfaisants, à ceci près que l´embonpoint de la machine la rendait difficilement transportable.

... mais qui a beaucoup évolué !

Afin de conserver un bon niveau de performances, j´ai joué la carte de l´évolutivité en remplaçant une partie de la machine chaque année. C´est ainsi que je suis passé à 1 Go de RAM, puis en Corsair XMS Cas 2 (les puces TCCD permettait de fonctionner à 250 MHz voire plus, ce qui tombait bien dans mon cas), pour finir à 4 de ces barettes, soit 2Go de RAM. Bref, de la mémoire qui me sert bien. La carte graphique a elle aussi été remplacée par une 9800 Pro puis une X850 XT, et à chaque fois overclockée ! Bon, ce n´était pas très utile pour les études, mais ca fait du bien de pouvoir jouer confortablement. Le stockage a pas mal évolué, en passant par 2x 80 Go en Raid0, puis 2x 250 Go (T7K250). Là aussi, j´en avais besoin : non pas que je fasse du montage video, mais plutôt qu´un certain nombre d´outils nécessaires à mes études nécessitent des fichiers de grosse taille avec des traitements à effectuer dessus. Pour le reste, l´alimentation a changé 2 fois, avec une Fortron 400 W puis une Neopower 480. Un écran Belinea 10 20 35W a récemment supplanté mon ancien 17" Acer. Le boitier a lui aussi été changé, en partie pour l´esthétique, à l´avantage d´un SuperLanboy, à la fois petit, pratique et léger. Heureusement, j´ai toujours trouvé acquéreur pour reprendre mon matériel !
Alors que reste t´il d´origine ? Et bien le processeur, la carte mère... et le clavier ! Tout le reste a été changé, même la souris (Logitech Wheel Mouse, MX 510 puis MX 518). La machine n´est plus vraiment dernier cri, mais avec son OC, elle reste encore dans la course pour les jeux, et convient pour le reste.

La machine actuelle : objectif confort !

Le silence

Pour ceux qui ont suivi, la machine subit un OC plutôt correct (stable des heures sous Prime95), ce qui la fait chauffer plus que de normale. Pour la X850 XT, même topo, à ceci près que la gestion d´énergie en 2D est plus efficace que pour les cartes Radeon 9x00 : on apprécie la thermo-régulation du ventilateur ! Ma règle de base : assurer un maximum d´efficacité dans la ventilation, ce qui ammène naturellement l´utilisation de ventilateurs de grande taille. C´est d´ailleurs un des critères qui m´ont permis de retenir mon actuel boitier. 120 mm est la taille de la majorité des ventilateurs sur cette machine, puisqu´il y en a 4, et tous peu bruyants (même en plein régime, exception faite de celui de l´alimentation) :

Les ventilateurs 120 mm passent avec justesse dans le SuperLanboy !

Les ventilateurs 120 mm passent avec justesse dans le SuperLanboy ! (cliquer pour agrandir)

A côté de ceux-ci, on trouvera :

ATI Silencer modifié avec un dissipateur de PIII slot 1

ATI Silencer modifié avec un dissipateur de PIII slot 1 (cliquer pour agrandir)

Ajout de 2 Zalman ZM-OP1 pour optimiser la ventilation

Ajout de 2 Zalman ZM-OP1 pour optimiser la ventilation (cliquer pour agrandir)

Pour aller encore plus loin, tous les ventilateurs sont ralentis soit par le QFan de la carte mère soit par un Rhéobus : la tension des ventilateurs est de l´ordre de 6V pour tous, alim comprise !

L´utilisation

Hormis mon PC et ce qui gravite autour, il n´y a chez moi aucun appareil HiFi : exit le magnétoscope, le lecteur DVD/DivX, ou la HiFi dédiée (platine Vinyle, CD, DVD, K7, Tuner...). Seule une petite TV (36 cm) fait de la résistance, histoire de voir les infos : on ne peut pas dire que ce soit du grand écran ou du Home Theatre ! En contrepartie, c´est le PC qui est au centre de mon univers numérique, et c´est donc lui qui doit s´acquitter de toutes les tâches, ce qui explique la taille de l´écran et l´environnment sonore qui l´accompagne. Au passage, cette solution est nettement plus économique, car de toute façon, je ne peux pas me passer du PC, donc autant faire l´économie des appareils dont les fonctions font doublon.
L´écran de 20" Wide -soit 51 cm de diagonale, mais avec un pitch bien meilleur qu´une TV 16/9- apporte un réel confort, surtout lorsque celui-ci offre de (très) bonnes performances (cf ce test sur lesnumeriques.com), même pour les jeux. Quant au son, il s´agit d´utiliser une chaine HiFi 5.1 dédiée au PC (SONY RXD 10 AV), via son entrée DVD connectée à la sortie 6 voies de la carte son. Pour en profiter pleinement, les enceintes sont d´ailleurs placées aux 4 coins de la pièce. Les arrières sont de qualité en retrait par rapport aux enceintes frontales, mais le résultat est tout de même fort sympathique : on se sent au coeur de l´action à la lecture d´un DVD !
En fait, c´est carrément la pièce où se trouve ce PC qui a été pensée pour l´informatique et pour remplacer la traditionnelle TV du salon, avec un bureau "Home Made" (une page concernant ce sujet sera d´ailleurs proposée prochaînement), et de la place pour travailler.

Bureau Home Made : le PC au centre de mon univers multimedia

Bureau Home Made : le PC au centre de mon univers multimedia (cliquer pour agrandir)

La connexion Internet est bien sûr en haut débit ADSL2+, avec un Routeur-Firewall-WiFi derrière. La connexion des différentes machines se fait via un switch 1Gb 5 ports : le réseau est donc prêt pour accueillir les 3 autres machines de mes proches pour des parties acharnées de Warcraft III...

Une légère touche "Jacky"

Je ne suis pas trop pour le tuning sauvage qui revient à tout modifier, avec un goût souvent discutable. Avant tout, ma machine doit répondre à mes exigences de silence et de confort : l´esthétique est certes important, mais moindre. Le choix du boitier a été tout à fait personnel, mais il correspondait avant tout à d´autres critères (ventilation, poids, montage...). Désormais, la plupart des pièces de mon PC sont assorties, de couleur noir couplé ou gris, sauf le clavier (mais je l´aime bien, celui-là). Manque encore une zapette pour le contrôle de la video, mais celà devrait être corrigé d´ici peu.
Seul un Néon bleu apporte une petite touche à la machine. Ce dernier est bien évidement monté sur interrupteur, afin de ne pas gêner la visualisation d´une video.

3. La machine de Aile Noire (le frère)

Comment je suis tombé dans l´informatique

Ma première config

Pour l´année de mon BAC, histoire de me motiver un peu, je me suis promis que si je l´obtenais, ce dont doutaient tous mes enseignants, je m´achèterais mon premier Pc. Toujours piquer celui du père va un moment mais bon pour jouer ce n´est pas vraiment la joie avec un Celeron 400 OC à 450 MHz... même il y a 4 ans!!! Pendant chaque pause entre les révisions j´ai commencé à me renseigner. Aprés un majestueux hors sujet coef 8 en biologie je l´ai tout de même obtenu. L´erreur du moment était d´éviter les machines avec la vieillissante SDRAM au profit des premières machines DDR. Mon choix s´est porté sur les premiers athlon XP, les premiers P4 étant soit sur SDRAM soit sur la RDRAM au prix stratosphérique ! J´ai effectué l´achat chez un assembleur car la grande majorité des machines vendues en grande surface étaient soit sur SDRAM ou ne possédaient pas de carte vidéo. J´ai acheté un athlon XP 1800 avec une carte mère DFI au chipset KT266A, 256 Mo de mémoire DDR 266, une GeForce4 MX400 Leadteck (grosse erreur la TI 4200 était bien mieux pour à peine plus cher ! ) et un boitier NONAME avec alim 250W. Comme je manque de place, je décide de prendre un écran plat, ceux-ci commençant à se répandre. Mon choix s´est porté sur un 15 pouces Hercules à 650€, ça fait mal, mais quelle image, quel design !

Hercules ProfetView : 3 ans déjà, mais toujours aussi classe !

Hercules ProfetView : 3 ans déjà, mais toujours aussi classe ! (cliquer pour agrandir)

Pour le reste de la config, rien de bien particulier.

Les premiers (et nombreux) ennuis

Les problèmes ont commencé dès le premier été avec le HDD, un Maxtor Diamond max +9 de 80 Go, qui plante fréquement : il est rapidement remplacé sous garantie. Peu de temps après, ma machine n´a voulu faire que des bips : la G4 était morte. Elle aussi est passée sous garantie mais ramait un peu sous certains jeux. Bien plus tard j´ai su que Leadteck a eu la grande amabilité de me renvoyer une version SE 30% plus lente que l´ancienne ! Quelques mois plus tard, je décide de regarder les températures dans le bios car je ne savais pas encore faire sous Windows (je n´avais pas encore la joie d´avoir Internet pour télécharger des utilitaires) ! Le bios m´indiquait plus de 65°C pour le CPU et le début de l´été approchait, je téléphone chez mon monteur qui me répond que tout est normal et qu´un Athlon chauffe beaucoup (ce que je savais déjà) mais si on peut faire cuire des oeufs il ne faut pas exagérer !!! Je décide d´ouvrir le boitier la garantie étant désormais expirée de manière à remplacer le ventirad. J´en achète un à 15 € certifié jusqu´au 3000+ et particulièrement silencieux car le ventilo est l´un des rares à avoir une hauteur de 2.5 cm, une super affaire. Le proc décéda tout de même un peu plus tard après quelques journées à plus de 30°C dans la pièce et de longues heures de jeux. Il n´a vécu que 396 jours. Il décore désormais mon bureau! Je l´ai remplacé par un 2100 qui fonctionnait aussi en FSB 266.

Petit souvenir de mon défunt Athlon Thoroughbred...

Petit souvenir de mon défunt Athlon Thoroughbred... (cliquer pour agrandir)

Tout problème a son origine... surtout en informatique

C´est à ce moment là que j´ai réalisé que tous les problèmes étaient liés : la ventilation de ma machine ne se résumait qu´à l´alimentation ! Merci le monteur qui m´avait certifié qu´aucun ventilateur supplémentaire n´était nécessaire !!! Je cherche un logiciel capable de lire la température sous Windows, je choisis Aida32, qui a donné naissance à Everest, puis je rajoute à la hâte un ventilo de 80 mm à l´arrière en expulsion. Je perds alors 5°C au moins sur la carte mère (et encore plus sur le processeur) : devant de tels résultats, j´en ajoute un second en entrée et perds encore 3°C.

Modifications et améliorations

Matériel

Avec le temps je réalise que les ventilos sont bruyants et moyennement efficaces à cause des grilles du boitier qui obstruent le flux d´air. La Dremel est la plus belle invention pour corriger ça ! Je découpe alors un emplacement pour un 12 cm en entrée et libère la sortie à l´arrière (comme expliqué ici). Du silence et quelques degrés de gagnés.

Du sur mesure pour placer un 120 mm !

Du sur mesure pour placer un 120 mm ! (cliquer pour agrandir)

Je commence alors à prendre plaisir à perfectionner ma machine : je rajoute de la mémoire (512 Mo), j´installe des nappes IDE rondes, mets de la mousse d´isolation accoustique, règle les timings mémoires, rajoute des USB en façade, et place la machine dans un meuble sur mesure pour l´ouvrir facilement.

Ajout d´USB en façade : on aperçoit un meuble sur mesure (et sur roulettes) pour déplacer la tour

Ajout d´USB en façade : on aperçoit un meuble sur mesure (et sur roulettes) pour déplacer la tour (cliquer pour agrandir)

La G4, alors âgée de deux ans, compatible DirectX 7, soufre avec la sortie des jeux DirectX 9. J´achète une Radeon 9600 Pro dont le ventirad a vite été changé pour un silencieux et efficace VGA Silencer qui permet au passage un bon OC. L´alimentation de 250W reste encore suffisante : les voltages tenant leurs promesses, ce qui est très rare pour une noname !
Je change ensuite ma 9600 et l´alimentation pour une 9800 Pro et une Fortron 400W.

Le Zalman VF 700 pour la 9800 Pro, le Si97A pour le CPU, grille arrière ajourée.

Le Zalman VF 700 pour la 9800 Pro, le Si97A pour le CPU, grille arrière ajourée. (cliquer pour agrandir)

Sous voltage

Avec le temps, le 2100 commence à s´essouffler et comme je ne peux pas l´overclocker sur ma KT2, je le sous-volte de 1,6 à 1,5 V, valeur minimale disponible dans le bios et pour laquelle il est stable des heures à Prime95. Cette baisse de tension permet de minimiser la consommation de la machine, la facture et le gaspillage d´énergie (faut bien être un peu écolo dans la vie ! ).

Overclocking

Vu le sous-voltage qu´il supporte, je décide de changer la carte mère et la mémoire pour pouvoir l´overclocker. Je choisis une ASUS A7N8X-X (NForce 2) et 1 Go de DDR400 peu chères alors. Conserver uniquement le proc pour faire un OC est risqué mais cela a été le bon choix car pour seulement 150 € (auxquels il faut déduire la revente des pièces) je suis passé d´un Athlon 2100 (13 x 133) à 11 x 203 MHz stable là aussi des heures à 1,775V seulement (c´est un peu moins écolo...) ! Avec le temps, j´ai changé le ventirad pour un SI97A (un des rares alors encore disponibles pour socket A) couplé avec un (traditionnel) SE92, car avec l´OC, le proc dégage près de 100 W et fleurte avec les 55-60°C. Désormais il ne franchit plus les 45°C, même en burn et en été. Cette machine est toujours ma machine principale, j´arrive encore à jouer à Far Cry, NFSU et Heroes of Might and Magic 5 avec presque toutes les options activées ce qui n´est pas vilain pour un proc sorti en hivers 2002. Comme quoi, il est possible de conjuguer faible prix, bonnes performances, silence... et chauffage central !

Athlon 2100 XP @ 11 x 203 MHz : pas mal du tout !

Athlon 2100 XP @ 11 x 203 MHz : pas mal du tout !

4. La machine de Ecureuil (la belle soeur)

La configuration de base

N´ayant pas beaucoup d´argent et étant poussée de par mes études à acheter un pc, il a fallu prendre une machine complète pour la rentrée 2004 de meilleure qualité possible à un prix assez bas et qu´il soit évolutif (disque dur SATA plutôt qu´IDE, mémoire PC 400 alors que le FSB n´est que de 333Mhz). J´ai opté pour l´Athlon 2500+ barton (c´est le plus petit de la gamme et il était reconnu pour bien monter en fréquence) plus performmant et aussi abordable que les Celerons (bien moins puissants) , 256 Mo de DDR 400 Samsung, une carte mère DFI NForce 2 et une carte vidéo pas chère FX 5200 TD (la seule à proposer encore le bus mémoire 128 bits et non pas 64 bits) et un HDD Diamond Max+9 de 80Go en SATA et avec 8 Mo de cache. La totalité de la tour a coûté vers les 370 €, l´écran choisit a été un Hyundai de 15" pour à peine plus de 300 €.

Une machine orientée silence

Le silence est un confort fort agréable, ainsi le boitier a été modifié (ajout de mousse Gedicoustic, ouvertures en façade) avant même d´assembler la machine.

Modifications sur le boitier : ajout du Gedicoustic

Modifications sur le boitier : ajout du Gedicoustic (cliquer pour agrandir)

Des ventilateurs ont été ajoutés : un 12 cm en façade et 2 de 80 mm à l´arrière, tous branchés en 5 volts.

Modifications sur le boitier : découpe du boitier

Modifications sur le boitier : découpe du boitier (cliquer pour agrandir)

L´alimentation "no name" a été changée un an plus tard, après avoir mesuré chez un ami des surtensions (12.9 V au lieu de 12 V) entrainant de nombreux dysfontionnements. Le choix s´est vite fait avec une Fortron Green Power 400 W très économique et écologique (déformation professionnelle) à un prix tout à fait correct, silencieuse, et qui chauffe peu (c´est bien pour l´été).
Pour ne pas faire comme beaucoup j´ai undervolté à 1.42 au lieu 1.6 volts au lieu d´overclocker (ce qui présage un bon potentiel) : la machine est stable des heures à prime95. De même, j´ai sous-volté la mémoire de 2.75 à 2.6, car quelque soit la tension les réglages des timings sont restés identiques (malgré l´ajout de 512 Mo supplémentaires, upgrade simple, abordable et efficace). C´est plus écolo et ça chauffe encore moins. Surtout quand l´utilisation est principalement du traitement de texte !
Après quelques temps, des figeages sont apparus en jouant à Warcraft III puis dans les applications bureautiques. En parallèle le bruit d´un ventilateur s´est fait de plus en plus marqué et irrégulier. C´était celui de la carte vidéo qui rendait l´âme (la "petite" FX 5200) ce qui a entrainé le changement du ventilo et du radiateur avec une solution maison (voir ici). J´ai ensuite changé le ventilo du processeur qui était encore d´origine pour récupérer celui de Aile Noire (mon copain), plus silencieux et plus efficace.
En résumé ce pc a été fait pour être silencieux, peu onéreux à l´achat, économique, écologique tant que possible : il ne doit pas consommer plus de 200 W et par conséquent il chauffe très peu.

Retourner sur le site

Avez-vous apprécié l´absence de publicité sur ce site ?
La publicité est utilisée sur les sites internet pour financer les frais d´hébergement et de fonctionnement. PC-Optimise préférant que ses lecteurs ne soient pas importunés par ces contenus non désirés, c´est un système de dons qui a été mis en place, le reste des dépenses restant à la charge de l´auteur. Si vous avez apprécié, vous pouvez donc contribuer à travers un don via PayPal.


Copyright©PC-optimise.com (mis en ligne le 8 mai 2006) - Webmestre : Mandorlo F.
Page générée en 0,0177s